Digitanimal dans les incendies d’Espagne et du Portugal

Une semaine après les incendies

Les incendies qui se sont produits sur la péninsule le 15 octobre dernier ont fait 46 morts et brûlé plus de 100 000 hectares. La situation juridique et politique différente met en évidence les caractéristiques communes des différentes régions touchées (Portugal, Galice et Asturies) ainsi que les différents intérêts poursuivis par les pyromanes. La confluence de facteurs tels que l’abandon des zones rurales, l’invasion d’espèces pyrophiles (comme l’eucalyptus et le pin), l’aménagement des montagnes et le manque de ressources en matière de prévention des incendies dans ces régions sont des éléments communs qui favorisent le manque de contrôle dans ces situations.

Photographie de Vitor Mejuto, Voix de Galicie, 21 du 10, 2017

En raison de l’ampleur du danger, le secrétariat du Collège Officiel d’Ingénieurs Techniques Forestiers, Raúl de la Calle a souligné que « le problème passe d’un problème de protection civile à un problème de sécurité nationale comme le terrorisme. Il y a eu des victimes, des blessés et de nombreux dégâts ».

Différentes initiatives sont actives dans la lutte contre les incendies, ceci est le cas du projet Batefogos, qui propose de concilier de manière efficace la prévention des incendies avec la dynamisation économique et sociale du monde rural. Les principaux objectifs poursuivis sont : réduire le nombre d’incendies de forêts, proposer un usage durable du mont, mettre en valeur les éléments patrimoniaux et culturelles du territoire et promouvoir sa protection participative.

Certaines organisations créées pour aider les animaux à travers Facebook expriment le manque d’organisation et le chaos dans la coordination, elles réclament qu’il est nécessaire à partir de la connaissance des monts et de s’informer auprès d’organisations spécifiques avant d’aller au mont à la recherche d’animaux. Quand vous utilisez un système de surveillance et de localisation du bétail, arriver à temps peut faire une grande différence ; chez Digitanimal nous y travaillons pour donner ce service à nos éleveurs de bétail.

L’usage du mont pour le pâturage peut produire un effet positif sur le contrôle des incendies puisqu’il parvient déjà à nettoyer une partie de la végétation accumulée. Différents experts préconisent le retour de l’élevage extensif dans les montagnes : « Débroussailler mécaniquement les monts de Galicie n’est pas viable économiquement, mais en introduisant l’élevage on arrive à nettoyer les monts et aussi on améliore le produit de la viande, en fournissant une alimentation plus naturelle, sans l’usage de transgéniques » signale Rosa Mosquera, professeure de l’École Polytechnique Supérieure d’Ingénierie de l’USC, présidente de la Fédération Européenne de Systèmes Agroforestiers et membre du panel d’experts d’élaboration de stratégies sur le changement climatique.

Une ourse brune et son petit dans une zone proche d’un feu, 15 octobre, dans la municipalité de Cangas del Narcea (Asturies). FOP. Publiée dans El país (16 octobre 2017).

Chez Digitanimal nous voulons montrer notre appui aux personnes ayant souffert des pertes et à la population dans son ensemble, et la protection des ressources naturelles fait partie de notre engagement.

Digitanimal aide dans le sauvetage de vies animales

Iván Gonzalez Fernandez, (Nespereira, Zoce Vigo) est l’un de nombreux éleveurs qui, il y a quelques jours, ont vu en danger leur bétail par les nombreux incendies générés en Espagne. Cependant, nous souhaitons vous informer sur le cas spécifique d’Iván, car, bien que son histoire soit née du malheur des incendies, nous devons dire que nous sommes fiers de l’action de Digitanimal dans les incendies en Espagne. La nuit du samedi 14 au dimanche 15 octobre, aux alentours de 3-4 heures du matin, les terres où pâturaient ses chevaux ont commencé à bruler. Iván et les siens ont fait l’impossible pour éteindre le feu qui était près de certaines fermes dans la région, ce qui l’a obligé à oublier ses chevaux car il pensait que là où ils étaient, il n’y avait pas de feu. Mais ce n’était pas le cas et cette zone aussi était en feu. Par chance, ses chevaux avaient fui la zone pour se protéger. Iván a accédé à l’application de Digitanimal depuis son téléphone portable et en les voyant dans une zone qu’ils ne fréquentaient pas durant la nuit, ils sont allés voir et ceux-ci étaient enfermés sans pouvoir sortir.

Application Digitanimal

Iván, même soulagé de savoir que ses chevaux allaient bien, nous a dit assez douloureusement qu’il les avait sauvés grâce à notre appareil. Pour nous ce fut un véritable plaisir d’avoir pu aider Iván à localiser son bétail dans des moments si durs et que nous espérons que cela ne se reproduira plus jamais nulle part en Espagne.

Rubia va bien après l’incendie
Restes de la cendre produite durant l’incendie
Supplément nécessaire après le désastre
Le dispositif digitanimal installé sur le cou de l’animal enregistra des températures anormales le jour de l’incendie

L’équipe Digitanimal

Téléphone : +34 914 126 657

Email : info@digitanimal.com