Femmes éleveuses, pierre angulaire du futur du secteur

« Rappelle-toi que ces terres sont entretenues par des éleveuses ». Cette phrase est un extrait du vidéoclip « Femmes au vent » que Ganaderas en Red ont lancé en 2017 au rythme de « Despacito » de Luis Fonsi.

Élevage extensif

L’élevage extensif Ganaderas en Red n’est qu’un des nombreux groupes de femmes éleveuses qui naissent, à l’abri des Réseaux Sociaux, dans notre géographie. Ganaderas Asturianas, Ganaderas y Punto, Dones del Món Rural… La raison d’être de tous ces groupes est de collaborer, de se soutenir mutuellement, d’affronter ensemble les problèmes du secteur… Mais surtout de rendre visible le rôle de la femme dans l’élevage extensif.

En plein XXI siècle, un secteur comme l’élevage aussi doit ouvrir ses portes aux femmes dans la gestion des élevages. En plus, de contribuer notablement à combattre la dépopulation des zones rurales, la présence des femmes dans le secteur est unie à l’innovation et l’avancement dans la gestion des exploitations.

Des femmes, jeunes pour la plupart, qui se déplacent dans des réseaux sociaux, qui se connectent par le biais de groupes Slack ou Whatsapp et qui sont reconnues pour leur engagement en faveur de l’innovation dans l’activité agricole.

Femmes d’Asturies, d’Estrémadure, catalanes, aragonaises, etc. qui travaillent en réseau pour défendre leurs moyens de subsistance, pour exiger le respect de leur travail et pour assurer un avenir au monde rural. Défenseuses de l’élevage extensif et du pâturage, non seulement comme mode de vie ; sinon comme élevage de bien-être animal, de production écologique, soin des monts et de la biodiversité et comme garantie de la durabilité.