IoT et Big Data, bases fondamentales de la digitalisation du monde rural

« Le progrès de la transformation digitale et la nouvelle ère 4.0 dans le secteur agro-alimentaire », était le titre de la troisième édition du congrès Alimenta Meeting Point qui s’est tenue en Navarre

Les défis auxquels se confrontent le secteur agroalimentaire passent par l’optimisation des ressources, l’innovation et l’augmentation de la compétitivité. Comme le signalait Manu Ayerdi, vice-président du Développement Économique du Gouvernement de Navarre, dans sa présentation « l’agriculture 4.0 suppose un présent qui est une réalité, ce n’est pas une option et, surtout, c’est un défi pour le futur ».

Pour relever avec succès ce défi, il est indispensable de travailler dans l’interprétation des données et les partager pour implanter une digitalisation réelle et effective du secteur. C’est ce qui a été déclaré hier lors de la première table ronde organisée lors du troisième congrès d’Alimenta Meeting Point : « Digitalisation et l’implantation de nouvelles technologies dans le monde rural ».

Carlos Callejero à l’AMP19. Photo de navarradigital.com

Carlos Callejero, directeur général de Sensowave – Digitanimal, participa à cette première table célébrée à l’AMP19. Il fut accompagné de Javier Velasco, responsable d’Agro Cerealto Siro Foods, José Luis Molina, président d’Hispatec et Andrés Montero, coordinateur technique du Grupo Focal Digitalización et Big Data et professeur associé dans l’Université Carlos III de Madrid, qui anima le débat.

« Nous avons un très grand potentiel avec les données offertes par les Nouvelles Technologies, surtout s’il y a une attitude de collaboration et de partage de ces données avec les administrations et autres entreprises agro-alimentaires », souligna Carlos Callejero. Données que Digitanimal collecte avec ses dispositifs de localisation et de suivi du bétail et qui permettent à l’éleveur de savoir où se trouvent ses animaux, de contrôler son exploitation et de connaître l’état de celle-ci à tout moment et en tout lieu. Mais cela permettra en outre de minimiser les risques et d’assurer la traçabilité des aliments qui collaborent à la sécurité de la chaîne alimentaire.

Pour cela, il est fondamental d’avoir « une attitude collaborative et de partager ces données avec les administrations et autres entreprises agro-alimentaires » a déclaré M. Callejero. Dans le même ordre d’idées José Luis Molina a déclaré que « nous aurons toujours parlé de la chaîne alimentaire, mais maintenant nous devons parler d’un réseau interconnecté » dans lequel l’information arrive avec la meilleure transparence au consommateur final. Peut-être, « le défi le plus compliqué » auquel s’affronte le secteur comme l’a fait remarquer le directeur de Sensowave – Digitanimal.

Première table ronde de AMP19. Photo de navarradigital.com

Pour garantir une digitalisation effective du monde rural il faut non seulement une technologie mûre mais aussi qui parie pour cette transformation. Comme l’a expliqué le président d’Hispatec : « ce n’est pas un problème de technologie, sinon que dans ce secteur qui parie son entreprise sur tout ou rien ? Nous avons besoin de partenaires technologiques qui accompagnent les entreprises dans ce processus ». Tout aussi important que de savoir comment attirer tout le talent qui existe dans une industrie comme la technologie vers le secteur agroalimentaire, « nous attirons les personnes adéquates et nous sommes capables d’affronter de grands défis », a déclaré Molina. Outre la collaboration fondamentale avec les centres éducatifs, comme l’a souligné Carlos Callejero : « pour attirer les talents, il faut être proche des universités et, surtout, collaborer ».

La conférence a également porté sur les expériences de l’industrie alimentaire, l’analyse des nouveaux profils de consommateurs ou cas de succès où la transformation digitale a amélioré l’expérience des entreprises et consommateurs.

Un évènement, la troisième édition du Alimenta Meeting Point, a réuni plus de 300 professionnels du secteur dans le Palais des Congrès – Auditorium de Navarre.