Pâturage, élevage extensif et innovation, pour alimenter la population du futur

La population mondiale augmente à un rythme de plus en plus rapide. On prévoit qu’en 2050 la population mondiale surpassera les 9 milliards de personnes. Le défi se centre sur l’alimentation de cette population en conservant la biodiversité et l’écosystème. L’élevage extensif, le pâturage traditionnel et les nouvelles technologies seront le meilleur tandem.

Élevage en extensif

Une récente étude de l’Université Rey Juan Carlos de Madrid, en collaboration avec l’Université Nord-Est de Chine, vient de démontrer que le pâturage traditionnel se révèle être le meilleur régulateur possible de la biodiversité et de l’écosystème.

L’étude, publiée dans la revue PNAS, a démontré que l’élevage extensif et le pâturage augmentent la diversité des plantes, des insectes et des micro-organismes indispensables dans le maintien de nos écosystèmes.

L’augmentation de la population entraînera également une hausse exponentielle de la consommation exponentielle de viandes et produits laitiers. Mais comment augmentons-nous la production sans détruire la planète ?

Nous ne devons pas oublier que l’élevage extensif a pour habitude d’entraîner d’autres consommations peu écologiques ou plus néfastes pour l’environnement. Pour cela, il est nécessaire d’augmenter l’utilisation de technologies qui nous permettent de réduire les coûts économiques et environnementaux.

Ainsi l’inclusion dans les élevages et exploitations de l’IoT, de l’Intelligence Artificielle, du Big Data, de la robotique ou d’autres technologies ; supposeront une réduction de ces coûts et une augmentation de la qualité et de l’efficacité des exploitations d’élevage et agricoles. Pour cela, des systèmes de géolocalisation et de surveillance comme les dispositifs développés par Digitanimal deviennent indispensables dans l’élevage du futur.

La voie vers une production durable est irréversiblement liée à « l’agriculture intelligente », à la récupération des systèmes traditionnels et à l’engagement inévitable en faveur du respect de l’environnement.